Guillaume EDELINE
(Namur 1902 - Chairière 1987)
       
Autoportrait d'Edeline
Les chatons gelés
Le pont de Liège à
Bouillon
Le Musée ducal
de Bouillon
 
Originaire de Namur, Edeline passa par plusieurs villes belges au hasard des affectations de son père militaire et exerça sa carrière de professeur de dessin, principalement à l' Athénée royal de Bouillon de 1924 à 1930 et de 1941 à 1960.

Peintre de la Semois, Guillaume Edeline nous a laissé beaucoup de paysages, traités à l'huile, en gouache, aquarelle ou lavis. Tantôt très construits quand il s'agit de vues de villages, tantôt imagés en touches plus vives et rapides quand ce sont des forêts, des méandres de la rivière, tantôt plus synthétiques. Les oeuvres d'Edeline se caractérisent toujours par une très belle lumière et des recherches chromatiques fort réussies. Par certains aspects, Edeline rappelle l'expressionnisme flamand, le fauvisme d'un Matisse ou encore le constructivisme d'un Fernand Léger.

Bien que la peinture demeure son moyen d expression privilégié, il s'intéresse également à la gravure et au dessin. Quelques natures mortes et portraits complètent son répertoire iconographique.

Élu membre de l'Académie Luxembourgeoise en 1957, le peintre a fait don d'une collection de ses oeuvres au Musée Ducal.

Exposition: "Guillaume Edeline (1902-1987), le parfum de l'encre"